top of page

Tiens, tu as vu l'éclaircie ?

Aujourd'hui, la flamme Olympique sera à Bayeux. Mais il pleut des trombes d'eau depuis ce matin. Alors que je peignais, "Tiens, tu as vu l'éclaircie ?" est ce que j'ai entendu à travers la fenêtre de la pièce où je me trouvais, en l'occurence ma chambre ... oui je peins de ma chambre !

J'ai compris qu'il s'agissait d'un de mes voisins qui parlait à son amoureuse. Cet homme qui a toujours l'air optimiste, heureux, joyeux. Alors j'ai tourné la tête pour être sûre d'avoir bien deviné de qui il s'agissait. Bingo ! je ne me suis pas trompée.

Je ne les connais pas. Je ne sais rien d'eux. Leur nom, prénom, profession. Rien de rien.

Ce que je sais en revanche, c'est que depuis cinq mois que je vis ici, ils m'ont touché. Je ne leur montre pas, ni ne leur dis mais ces gens là ont quelque chose. En fait ils sont lumineux. Surtout lui. Il sourit tout le temps. Ils portent la gentillesse sur leur visage. Je pense qu'ils sont juifs. Je mesure donc leur tristesse et incompréhension face aux évènements du 7 octobre 2023. Surtout que nous vivons à Bayeux, première ville de France Libérée de l'occupation nazie. Ils n'ont pas de mezouzah à la porte de leur appartement (je le sais car ma boite aux lettres est juste à côté), donc peut-être que je me trompe complètement et qu'ils ne sont pas de confession juive. Peu importe en fait. Mais comme mon grand-père, qui n'était pas juif mais pied noir de Tunisie, il y a quelque chose d'imperceptible qui m'accroche.

Il ya quelques jours, je les ai croisé dans les rues de Bayeux. Main dans la main. De vrais amoureux. Et puis l'autre jour, lui chargeait leur voiture pour partir en pique nique sur la plage. Je le sais car je les ai entendu le dire à un autre voisin. Je ne suis pas une curieuse, je ne suis juste pas sourde non plus.

Ces gens là, mes voisins, ont la gentillesse qui rayonne. Je pourrais le leur dire. On a tendance à avoir la critique négative facile mais dès qu'il s'agit de bienveillance ça nous semble plus compliqué. Mais je pense que je vais aller frapper à leur porte. Leur faire lire mon texte.

Chaque fois que je les croise j'ai une petite étincelle qui s'allume.

J'écris peu en ce moment car je manque d'inspiration. L'inactivité, certes provisoire, n'est pas du tout propice à l'écriture même si j'aurais adoré le contraire. Mais en entendant ce "Tiens, tu as vu l'éclaircie ?", j'ai de suite lâché mon pinceau pour le clavier. J'aimerais tellement pouvoir écrire "le pinceau pour le stylo" ... Mais mon écriture est totalement illisible car mes pensées sont trop rapides et ma main ne suit pas.

Instantanément j'ai eu envie d'écrire que ces gens là, mes voisins du rez-de-chaussée, ont l'air adorables, optimistes, amoureux, bienveillants, et que ça manque un peu dans ce monde de dingues. Sans le moindre doute, ils sont mon éclaircie de la journée.

59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page