top of page

OÙ EN ÊTES-VOUS ?


Oui, je vous pose la question !

Où en êtes-vous ? Vous qui me lisez. Que je vous connaisse ou pas, que je vous fréquenteou pas, je vous pose la question pour que vous preniez le temps de vous la poser à vous même.

Prendre le temps ...

Faire une pause le temps d'un bilan.

Êtes vous heureux ? Profondément heureux ?

Le bonheur constant n'existe pas, si on sait ça déjà c'est un bon début.

Faites vous partie de ceux qui se contentent de peu avec cette phrase qui me tétanise : "ben c'est comme ça."

Non ! Ce n'est pas comme ça. C'est comme vous faites en sorte que ce soit. Tout dépend de ce que vous y mettez. De vos croyances. Plus ces dernières seront limitantes et plus oui, en effet, ce sera "comme ça."

Sortez de votre zone de confort.

Relevez le niveau !

Manque d'argent : travaillez d'avantage

Manque d'énergie : faites du sport

Manque de confiance : parlez vous devant un miroir et dites vous de jolies choses. Chaque matin.

Manque d'envie : vous attendez quoi ? La mort ?

Peur de l'échec : en ne faisant rien vous vivrez l'échec de votre vie.

Peur de la réussite : ce n'est pas parce qu'on vous a asséné que vous n'arriverez à rien que c'est vrai.

Peur du regard des autres : dites vous que quoique vous fassiez les autres vous jugeront toujours.

Il est préférable de susciter la jalousie plutôt que le rejet.

Personne

Personne ne viendra

Personne ne viendra vous bousculer

Personne ne viendra vous demander d'éteindre la télé

Personne ne viendra vous dire d'aller faire du sport

Personne ne vous dira de postuler au job de vos rêves

Tout dépend de Vous

Et seulement de Vous.

En psychiatrie, une question se pose : quelle est la personne la plus importante pour vous ?

La réponse doit être sans appel : moi.

Vos enfants passent avant tout ? Parfait ! Mais sachez que vous ne passez pas avant vos enfants.

Aimez les autant que possible. Mais ne vous oubliez pas.

Vous êtes perdus, vous doutez de tout donc vous ne choisissez rien et n'engagez rien ?

Analyse de la situation suivie de l'action ! La voie s'éclairera.

Le doute est parfois indispensable car il mène à une prise de conscience qui fait prendre une décision. Une décision conduit à un changement qui peut bousculer le cours de la vie.

J'ai mille choses à dire sur la vie. Comme vous tous. Pas plus, pas moins. J ai besoin de les exprimer mais c'est le bordel là-haut.

Avoir la conscience du temps qui passe est une chance qu'il faut saisir.

La roue tourne uniquement si on active le manche.

Rien de bien nouveau dans cet écrit. Mais j'avais besoin de le partager.

L'amour maternel, paternel, l'amour amoureux sans souffrance n'existe pas. Je vis actuellement une terrible épreuve qui me brise le coeur. Et même si c'est peut-être le karma qui me punit d'avoir dû me séparer de mon amour de chien qui me manque terriblement encore chaque jour, j'ai décidé qu'aucun être humain n'avait le droit de me faire souffrir de la sorte.

Alors je me réveille. La tristesse ne me quittera pas. Je le sais. Mais j ai bien l'intention de dépasser les 30 000 jours ! Je vise 6 000 de plus ! Alors je me relève et j'y vais !

N'oubliez pas : nous vivons en moyenne 30 000 jours. C'est pas grand chose à l'échelle de l'humanité. N'en perdez pas une miette.

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentarze


bottom of page